Respect de l’environnement

 Bichette_eolienne
Volkswind investit régulièrement dans son pôle Recherches et Développement pour améliorer l’intégration des éoliennes dans leur environnement.

En août 2008, le groupe Volkswind a collaboré avec l’institut néerlandais TNO (Toegepast Natuurwetenschappe Lijk Onerzoek) pour mettre en place un système de reconnaissance par radar des oiseaux et des chauves-souris afin de prévenir et limiter leurs collisions avec les éoliennes.

 

Ce radar appelé Robin, est capable de détecter les échos radar de différents oiseaux dans le parc éolien et ce, quelles que soient leurs tailles. Lorsque les volatiles se rapprochent du parc éolien, le système radar suit leur itinéraire de vol et peut prévoir à quel moment ils atteindront les premières machines. Les animaux peuvent être protégés soit par des signaux d’alertes (des tests sont en cours sur les signaux visuels à mettre en place selon les espèces), soit par l’arrêt de l’installation. Ce système a démontré son efficacité pour les nuées d’oiseaux mais aussi dans le cadre de la protection des espèces rares. Si les prochains essais réalisés avec Robin sur d’autres installations (dans d’autres zones et d’autres parcs) permettent de démontrer que la prévention se trouve durablement améliorée, ce type de radar sera donc à favoriser dans l’avenir sur les parcs éoliens. En attendant, les potentialités de Robin sont encore améliorées en laboratoire.

oiseau-eolienne-parc-eolien

 

Par ailleurs le parc éolien de Cormainville-Guillonville, situé en Eure et Loir a fait l’objet d’un suivi ornithologique financé en partie par Volkswind. Lire les premiers résultats de l’étude.

 

 

 

Suivi_ornitho_et_chiro

Voir les premiers résultats de l’étude ornithologique au format PDF